ACCUEIL
BAUDETS MINIATURES
ANESSES MINIATURES 1
ANESSES MINIATURES 2
ANESSES MINIATURES 3
ANESSES MINIATURES 4
HISTOIRE DE L'ANE MINIATURE
ALIMENTATION
SOINS
LES PLANTES TOXIQUES
ENCLOS ET ABRI
QUELQUES LIVRES
NAISSANCE
PENSION A LA FERME
E MAIL
REMERCIEMENTS
ARTICLE DE PRESSE
FETES DE L'ANE
FETE DE L'ANE 2013
SALON DU CHEVAL 2012
HIPPODROME DE VINCENNES
LIENS

ALIMENTATION

L'âne est un animal herbivore, adapté à la végétation est rare et sèche. Capable de supporter des conditions de survie difficiles, il mange "de tout" et se suffit de peu.

En France, nous avons tendance à suralimenter nos ânes, en se faisant plaisir à nous même et à eux aussi, mais en mettant parfois leur bonne santé en danger : rester vigilant !

Son alimentation doit être frugale. Il consommera entre 4 et 8 kg de foin par jour ou de l'herbe à volonté (Sauf en cas d'herbe trop riche, style luzerne), un âne ne risque aucune complication digestive avec de l'herbe ou du foin à volonté, il ne risque que de l'embonpoint. Il rajoutera quelques épineux, chardons, racines s'il y en a.

Il faut restreindre tous les suppléments comme le pain (toujours très sec), les friandises, le sucre, les compléments alimentaires. Les carottes et les pommes seront exclusivement réservées aux " récompenses " et bien appréciées pour faire avaler un traitement. Quant aux céréales, pour les hivers très froids et très enneigés, on pourra compléter le foin par quelques rations d'orge si possible à raison d'une ration de 300grs par jour et par âne.

Pour les céréales, préférer l'orge germée, riche en vitamines et digeste.
Bannir le blé et éviter le seigle.

- L'orge donne du muscle.
- L'avoine excite et à la longue fragilise le foie.
- Le maïs fait grossir mais ils adorent ça !!!!!

Les aliments complets pour chevaux conviennent à l'âne, mais il faut réajuster les doses par rapport au poids vif, et baisser un peu. Préférer les formules "entretien" et éviter celles "cheval de courses".
En cas de travail, gestation, allaitement, croissance, etc., donner une ration de grain.

Le foin servi en hiver sera de bonne qualité (vert et très sec, non poussiéreux) il pourra être mélangé à de la paille d'orge ce qui facilitera la digestion. Si vous êtes sur place, il est préférable de donner la ration journalière en deux fois, une le matin et une le soir. L'âne préfèrera manger dans un berceau plutôt que dans un râtelier afin d'éviter d'avoir des poussières dans les yeux.

La paille de blé, sert surtout à la litière car elle est absorbante. Celle d'orge ou d'avoine, est plus nourrissante que celle de blé ou de seigle qui par ailleurs peut être irritante. La paille en générale est peu nourrissante.

Les gourmandises sont à utiliser comme récompense, ou comme complément alimentaire.
Ne pas donner de gourmandise n'importe quand dans le journée, c'est une question d'éducation.

Placer une pierre à sel à disposition près de l'abri, elle lui apportera les sels minéraux indispensables à la bonne digestion et sa bonne santé.

L'âne boit peu, mais il appréciera après son repas une bonne gorgée d'eau claire. Aménagez lui un abreuvoir d'eau propre (il ne boira pas l'eau souillée) près de son abri et cela même si vous avez un ruisseau dans votre pré.




L'ALIMENTATION DE L'ANE MINIATURE

MAÏS
ORGE
AVOINE
Pierre à lécher naturelle avec des sels minéraux
ABREUVOIR tôle d'acier galvanisé 116 litres

RATELIER BERCEAU